Camping en France, vacances : l’Europe mitigée

Si l’on sait que les Français ne seront que 58% à partir en vacances cet été 2014, et que nombre d’entre eux opteront ou ont opté pour un séjour en camping en France, quid des européens ? En effet, historiquement beaucoup d’Allemands ou Hollandais choisissaient de partir dans un camping en France lors de leurs vacances ; est-ce toujours le cas depuis ces dernières années ? L’occasion de faire un tour d’horizon sur les habitudes des européens pour leurs congés !

Camping en France & vacances : les européens partent moins en vacances

Avant de vous noyer de chiffres, sachez que le terme « vacances » désigne, en terme statistiques, le fait de quitter son domicile pour un minimum de quatre nuits à la suite, et ce pour des raisons non-professionnelles. Le principal facteur du non-départ en vacances ou au camping en France reste les difficultés économiques pour la moitié des cas, loin devant les raisons de santé, familiales et professionnelles. Si l’on vous avait expliqué que la durée des séjours avait diminué, la France n’est pas la seule à faire ce constat morose : au total 43 % des Allemands, Espagnols, Britanniques, Français, Autrichiens, Italiens, et Belges ne prévoient pas de partir (baromètre Ipsos-Europ Assistance).

Camping en France & vacances : des disparités entre les pays

Si le taux moyen d’intentions de départs, notamment dans un camping en France, était de 67% en 2008, il avait chuté dès 2012 pour passer sous la barre des 60% et n’a eu de cesse de descendre depuis. « L’étude montre clairement que l’Europe du Sud reste très touchée par la crise alors que l’Europe du Nord retrouve des niveaux de départs d’avant-crise », dixit Thierry Depos, directeur général d’Europe Assistance.
Et les disparités sont visibles, au sein de l’Europe, entre les pays qui enregistrent une baisse des intentions de départ en vacances, et en camping en France notamment, et ceux qui repartent à la hausse. La baisse est visible pour les Britanniques (54% d’intention de départs), les Belges (47%) et les Italiens (52%), tandis que les Allemands et les Autrichiens (+ 4 et + 11 points respectivement) se voient déjà sur la route pour partir en séjour dans un camping en France.



'Camping en France, vacances : l’Europe mitigée' has no comments

Soyez le premier à nous donner votre avis !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Guide-camping-vacances 2016