Partir en camping : les mineurs

Partir en camping en étant mineur

Partir en camping en étant mineur

 

Si partir en camping reste le mode d’hébergement préféré des Français, il en est de même pour une grande partie des jeunes. Soleil, nature, convivialité … Autant d’éléments qui donnent envie aux jeunes de partir en camping. Mais voilà, lorsque l’on est mineur le problème se complique, et demander l’autorisation à ses parents sera peut-être l’étape la moins difficile à négocier. On fait le point sur la législation et les possibilités de partir en camping  en étant mineur.

 

Partir en camping en étant mineur : ce qu’il en est

 

Partir en camping en étant mineur pour l’été ou le temps d’un week-end demeure le type d’évasion et de divertissement rêvé par de nombreux adolescents. Reste que tous les campings France n’acceptent pas toujours, et surtout pas à n’importe quelles conditions un groupe de mineurs.
Si aucune loi n’interdit de partir en camping en étant mineur, reste que ceux-ci ne pourront pas le faire sans précautions et sans quelques règles.

En effet, le Ministère de la Jeunesse et des Sports rappelle qu’il est impératif de se munir d’une autorisation parentale. Cependant, tous les campings France disposent de règlements intérieurs propre à leur établissement d’hôtellerie de plein air, et donc des règles différentes.

Certains autoriseront les mineurs à partir en camping dans leur établissement, sous couvert d’une autorisation parentale. D’autres feront au cas par cas et les derniers refuseront catégoriquement.
Loin d’être évident à jauger pour les gérants de camping, il est vrai que nombre d’entre eux ont eu à faire à certains problèmes dans la gestion de groupes de mineurs dans leur camping : soirées alcoolisées, parents injoignables, troubles et bruits…

 

Partir en camping en étant mineur : montrer patte blanche

 

La première chose à faire est trouver un camping, et de s’y prendre assez en amont pour ne pas subir de déconvenues juste avant de partir en camping.
Se renseigner en appelant chaque camping France : si vous rencontrez un « non » catégorique, inutile d’insister.

Toutefois, si vous sentez que le camping est susceptible de faire du cas par cas pour vous permettre de partir en camping en étant mineur, prenez toutes les informations (tarifs, équipements, prestations …), et demandez à l’un de vos parents de rappeler ultérieurement pour finaliser la réservation.
Par exemple, dans un camping dans les Côtes-d’Armor, les mineurs sont acceptés mais les parents se doivent d’être présents le jour d’arrivée. Visite du camping et rappel des règles de vie en communauté pour partir en camping : cela permet de poser les bonnes bases pour un séjour en camping France réussi.

Enfin, si dans votre groupe d’amis pour partir en camping, il y a la présence d’au moins une personne majeure, n’hésitez pas à le signaler, c’est un bon point pour partir en camping en étant mineur.



'Partir en camping en étant mineur' has 1 comment

  1. 29 mai 2018 @ 11 h 14 min medard

    Bonjour, nous sommes 6 ado de 16 ANS, nous voudrions partir en bungalow en vendee au mois d(e juin

    Reply


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Guide-camping-vacances 2016